Antonio de Torres



« Tout fonctionne pour le mieux, pour notre luthier espagnol, jusqu’à ce que PATATRA ! »



L'invention de la guitare



Que l’on soit guitariste amateur, ou professionnel, d’où que l’on vienne, et où que l’on aille, chacun de nous doit l’invention de son instrument de prédilection à un seul et même homme : Antonio de Torres, en 1874. Dans cet article, nous n’allons pas parler des formes ancestrales de ce qui s’apparenterait alors à la guitare, mais plutôt nous concentrer sa forme la plus proche de ce que nous connaissons aujourd’hui, emmené justement, par ce génie espagnol ! Il est reconnu comme étant le père de la guitare, dans la mesure où même si les instruments à cordes pincées existaient depuis déjà fort, fort longtemps, ce luthier est celui qui créa la guitare sous sa forme actuelle. Les instruments à cordes pincées auraient été apportés par les Maures en Espagne, lors d’invasions diverses et fort sanglantes. Ces instruments gagneront progressivement l’Italie, la France, pour se propager dans toute l’Europe. Mais ceci est une autre histoire, dont la véracité n’est toutefois pas totalement avérée, tant il s’avère difficile de dater ces instruments d’époque, pour savoir qui a le plus ancien … De plus, on en trouve pour ainsi dire, plus aucun, aujourd’hui, même sur Le Bon Coin ! Intéressons-nous donc un peu plus sérieusement à la vie trépidante de l’inventeur de la six-cordes.



BIOGRAPHIE DE L’INVENTEUR DE LA GUITARE CLASSIQUE Antonio de Torres naît le 13 juin 1817, en Espagne, pour mourir le 19 novembre 1892. Il était guitariste, mais aussi luthier. A ses 12 ans, il part en formation, dans la charpente. Afin d’éviter l’obligation d’enrôlement dans l’armée espagnole, on le force à se marier en 1835, à Juana Maria Lopez, alors âgée de 13 ans… une autre époque ! Après avoir donné naissance à trois filles, cette dernière succombera à la tuberculose, en 1845. C’est gai, quand même, la vie au XIXème siècle, n’est-ce pas ? Antonio de Torres ne deviendra officiellement luthier qu’en 1850, alors qu’il aura déjà travaillé sur la fabrication d’instruments de musique, depuis quelques années déjà. Il est encouragé dans sa vocation par quelques musiciens de l’époque, tant la qualité de son travail semble excellente. Torres va dès lors entreprendre un véritable travail de chercheur, comme dans nos bureaux d’études actuels, pour améliorer autant que possible les capacités sonores de ses premiers instruments. Il focalisera une grosse partie de ce travail sur le développement de la table d’harmonie, comprenant que c’était là le secret du son de l’instrument. Il va donc créer des guitares au corps large, avec une table fine, galbée, et équipée d’un barrage en éventail symétrique. Son travail rencontre une belle popularité, au sein des guitaristes espagnols de cette époque.



JUSQU’AU JOUR OÙ ! Tout fonctionne pour le mieux, pour notre luthier espagnol, jusqu’à ce que PATATRA !



L’amour frappa à nouveau à sa porte … Il se remarie, en 1868 à Josefa Martin Rosada. Pourquoi donc Patatra ? Figurez-vous qu’en 1870, notre inventeur génial décide de fermer son atelier de lutherie, de repartir avec sa femme, dans son village natal, et d’y ouvrir un magasin … de porcelaine ! WTF, me direz-vous ? Si, si, je vous répondrai, un magasin de porcelaine … La loose ! Il faudra patienter cinq longues années, avant qu’Antonio de Torres ne se remette à la fabrication de guitares, en amateur, cette fois. Il s’y’ replongera d’ailleurs plus avidement après le décès de sa seconde épouse, et ce, jusqu’à sa mort, en 1892. Il produira une moyenne d’environ une douzaine de guitares par an, ce qui est relativement élevé pour l’époque et les moyens alors à disposition.


Source : hguitare.com

Autres articles qui pourront vous intéresser

Antonio de Torres

L'invention de la guitare

Que l’on...

Turibio Santos

Turibio Santos (Santos Soares Turibio), est né le 7 mars 1943 à São Luís do Maranhão au...

Petite histoire de la guitare

Tout au long de la période d’évolution de la guitare, beaucoup de musiciens...


Albums similaires à considérer

Stats:
268 Vues

© 2022 Nanaba.art
ARCHITECTURE & DESIGN : Nazca.fr